LES ENFANTS

Nous espérons que ce projet et ces histoires vous toucheront autant que nous et que vous participerez au soutien du Foyer Imuhira pour permettre à d’autres enfants de rêver à nouveau.

Lameth

Lameth est le premier enfant à avoir rejoint le foyer Imuhira.

C’était en 2017, Lameth était âgé de 12 ans. Nous avons rencontré Lameth alors qu’il vendait des graines d’arachide grillées dans la rue dans l’espoir de récolter suffisamment d’argent pour se payer un petit espace dans des chantiers de construction pour y passer la nuit.

Son souhait le plus cher était de retourner à l’école, ce qui a particulièrement touché notre fondateur Levi qui a décidé de lui offrir cette chance. C’est ainsi que le Foyer Imuhira est né.

Aujourd’hui, Lameth est premier de sa classe et rentre en 8ème de secondaire.

Lameth est un adolescent responsable et déterminé. Il a conscience des opportunités que lui offre le foyer Imuhira et ne compte pas laisser passer sa chance. Il a un sens des affaires aiguisé qu’il met en oeuvre chaque été afin de se faire de l’argent de poche dont il envoie une grande partie à sa mère biologique. D’ailleurs Lameth voudrait devenir entrepreneur afin de créer de l’emploi dans son pays.

    Lameth est aussi un réel pilier pour les autres enfants du centre, se conduisant avec eux comme un grand frère. Sa bienveillance vient renforcer l’harmonie de cette belle famille qu’est devenue le Foyer Imuhira. Lameth est également un très bon joueur de football et organise ainsi régulièrement de longues parties avec les plus jeunes du Foyer. 

Picture of Lameth

Eric

Eric est un petit garçon que nous avons recueilli en 2018 alors qu’il avait 8 ans.

Eric était quant à lui dans la rue depuis ses 2 ans. Il y a été abandonné par sa mère incapable de subvenir à ses besoins. A son arrivée au foyer, Eric a traversé une phase très dure voulant retourner aux côtés de sa mère. Aujourd’hui il a trouvé sa place au sein du foyer et s’y épanouit de jour en jour.

Eric est un excellent élève passionné par les nouvelles technologies. Il souhaiterait devenir informaticien.

Eric, tout comme la plupart des enfants ici au foyer, est un grand fan de football.

Picture of Eric

Dieu Merci

Dieu Merci est le plus jeune enfant du centre et a également rejoint notre grande famille en 2018.

Dieu Merci est né dans le rue et n’a jamais eu de maison, sa mère alcoolique étant incapable de s’en occuper.

A son arrivée, Dieu Merci était un petit garçon très renfermé et avait de grandes difficultés à l’école. Cependant, grâce à son mental d’acier et de nombreuses séances de renforcement et de discussion, Dieu Merci est parvenu à s’ouvrir aux autres enfants du foyer et à obtenir de bons résultats scolaires. Dieu Merci est aujourd’hui dans les trois meilleurs élèves de sa classe ! Il souhaiterait devenir docteur afin d’aider les plus vulnérables ici au Burundi.

Etonnamment, Dieu Merci est également un grand fan de football et adore jouer avec les autres enfants du centre.

Picture of Dieu Merci

Levis

Levis est le petit frère de Lameth.

Il n’a rejoint le Foyer qu’en juillet 2018. En effet, Lameth ne voulant pas « abuser » de la générosité de Levi le fondateur du foyer, il n’a pas osé lui parler de son frère qui lui était encore dans la rue. Ce n’est qu’un an après son arrivée que Lameth a demandé à secourir son frère qui s’était fait emprisonner suite aux nouvelles lois de 2017 interdisant la présence d’enfants dans les rues. C’est naturellement que nous avons décidé d’accueillir Levis qui s’avère être un adolescent très attachant et intelligent se distinguant par sa joie de vivre.

Levis a suivi les pas de son grand frère et est devenu un élève exemplaire. Il voudrait également devenir un entrepreneur afin de contribuer au développement économique du Burundi.

Levis comme Lameth est un mordu de football, et adore aussi dessiner.

Picture of Levis

Olegue

Olegue est arrivé en 2019 au centre à l’âge de 12 ans.

Olegue a trouvé refuge dans la rue pour fuir les violences de son beau-père qui ne le considérait pas comme un membre de sa famille.

Olegue est un enfant sensible mais avec beaucoup de caractère. Il fournit des efforts remarquables à l’école et a vaincu sa peur de l’autorité issue de son passé traumatisant. Il est entré à l’école secondaire et voudrait devenir avocat afin de défendre les plus faibles, comme les femmes battues ou encore les enfants non reconnus par leurs familles.

Olegue ne rate jamais une partie de football et adore la natation.

Picture of Olegue

Sifa

Sifa est la seconde petite fille ayant rejoint la famille Imuhira. Elle était alors âgée de 10 ans.

Sifa est une enfant qui a été élevée par son père dans la rue avec son frère. Elle séjournait également sur des chantiers de construction.

Dès son arrivée, Sifa a voulu commencer l’école primaire malgré ses nombreuses années de retard. Elle est courageuse et fournit beaucoup de travail pour réussir. Sifa rêve de devenir infirmière afin de prendre soin des enfants de son village.

Malgré son inquiétude pour le reste de sa famille, Sifa est une petite fille épanouie qui évolue sereinement au sein du foyer. Elle adore nager et jouer au football.

Picture of Sifa

Kevine

Kevine est la première petite fille à avoir intégré le foyer en 2019. Elle était alors âgée de 12 ans.

Venant d’un milieu extrêmement pauvre, Kevine et ses petits frères vivaient sur des sites en constructions, proie à la violence et aux abus physiques. Pour cette jeune fille, intégrer un centre comme le foyer Imuhira lui a permis de finalement se sentir en sécurité.

Kevine est une petite fille très volontaire qui, malgré quelques difficultés lors de sa réinsertion scolaire, ne s’est jamais découragée. Elle a aujourd’hui atteint un niveau honorable et continue à fournir un travail sérieux.  Une fois adulte, Kevine souhaiterait devenir banquière.

Pendant son temps libre Kevine aime nager ou encore dessiner.

Picture of Kevine

Jesca et Stephie

Jesca et Stephie sont deux soeurs de 10 et 12 ans. Ces deux petites filles sont orphelines depuis l’âge de 4 et 6 ans.

Elles ont connus différentes familles d'accueil, mais les ont quittées l’une après l’autre souvent pour des raisons de violences physiques et psychologiques. Elles ont fuit et se sont réfugiées dans la rue où elles ont dû faire face aux risques auxquelles toutes jeunes filles sont exposées dans les rues de Bujumbura.

En 2018 le Fondation Stamm a décidé de recueillir les deux soeurs dans le but de les réintégrer dans leur famille. Un projet qui a échoué puisque les proches encore en vie des petites filles ont refusé.

Les deux soeurs ont intégré le foyer en août 2020. Grâce à l’accompagnement psychologique de nos équipes, les petites reprennent progressivement confiance en elles et leur entourage. Elles ont aujourd’hui trouvé leurs marques et places au foyer.

Stephie et Jesca ne sont pas encore sûres de ce qu’elles souhaiteraient faire plus tard, peut être chanteuse ou encore enseignante. Une chose est certaine, c’est qu’elles ont repris l’école en septembre 2020 et se montrent très courageuses.

Picture of Stephie and Jesca

Aline

Âgée de 10 ans, a été abandonnée par sa mère alors qu'elle n’avait que de 6 ans. Son père bricoleur d’appareils électroniques , n'a pas de domicile fixe. Pour survivre, Aline devait mendier dans la capitale et c’est ainsi qu’elle a été victime d'abus et de violences.

Elle a été recueillie par un centre d'urgence qui l’a suivie pour la réintégrer dans son foyer... Terrifiée à cette idée du fait des séquelles de sa vie antérieure avec un père alcoolique et une vie dans la rue, ce centre nous a alors contactés pour que nous l'intégrions à notre foyer.

Aline est arrivée en même temps que Clairia pour la rentrée scolaire. Se sentant protéger dans un environnement stable et bienveillant, un sourire est déjà revenu sur le visage d’Aline!

Aline semble très responsable et rêve d’être enseignante.

Picture of Aline

Clairia

Clairia, âgée de 6 ans, est orpheline de père depuis deux ans. Elle a aussi été abandonnée par sa mère qui, alcoolique, a vite été incapable de la prendre en charge. Elle s’est retrouvée dans la rue avec ses deux frères. Ils ont été hébergés un moment par une voisine qui, veuve, n’a pas pu les garder.

Le centre Imuhira vient d'accueillir Clairia pour cette nouvelle année scolaire. Elle est passionnée par le dessin, son rêve serait de devenir ingénieur pour construire une maison pour ses petits frères.

Nous lui souhaitons de s'épanouir au sein de sa nouvelle famille pour réaliser tous ses rêves!

Picture of Clairia